Construction d'une unité de méthanisation sur un nouveau concept

Xergi est en train de construire une nouvelle unité de méthanisation sur l'île suédoise de Gotland. L'installation est la première construite d'après un concept standard. Qualité et rapidité de montage font partie des avantages de ce concept.

Cet été, Xergi a rendu publique une commande pour la construction d'une unité de méthanisation sur l'île suédoise de Gotland. La construction a déjà commencé, et le début des essais est prévu pour le 30 septembre.

L'explication du rythme de construction particulièrement rapide tient au fait que cette unité est la première à suivre un nouveau concept standard développé par Xergi.

- La notion de concept signifie que les modules techniques de l'unité sont fabriqués à l'avance suivant les principes de l'industrialisation. Nous pouvons ainsi réduire la durée du chantier tout en garantissant une bonne qualité, car les modules sont fabriqués dans des conditions optimales, explique Jørgen Ballermann, directeur général de Xergi.

Les cuves sont construites sur place et sont dotées des points de raccordement nécessaires. Les modules techniques sont ensuite mis en place à l'aide d'une grue.

- Nous sommes particulièrement compétents pour la réalisation de gros projets sur mesure. Pour maintenir les niveaux de qualité et de compétitivité sur des petits projets, nous pensons qu'il est indispensable de standardiser une partie de la production. C'est pourquoi nous sommes convaincus que ce nouveau concept donnera à Xergi un avantage concurrentiel dans le domaine des petits projets biogaz, dit Jørgen Ballermann.

Délais respectés

Pour l'unité suédoise, le montage des modules techniques a commencé fin août, et Carsten Hasselgren, chef de projet chez Xergi, annonce que la phase de construction sera terminée le 30 septembre.

- Cela signifie que tout se passe comme prévu, et la centrale devrait commencer sa production de gaz dans un délai de deux à trois mois, dit Carsten Hasselgren.

Le biogaz remplace le fioul

La nouvelle unité de méthanisation de Gotland emploiera essentiellement des déjections animales et des plantes énergétiques. Les résidus organiques des entreprises locales pourront également être utilisés pour la production de biogaz.

La production de gaz de l'unité de Gotland devrait atteindre 20 GWh par an, soit l'équivalent d'environ 20 millions de litres d'essence. Il sera possible d'augmenter la production jusqu'à 30 GWh par an.

Le biogaz de l'unité est destiné à remplacer le fioul à la laiterie Arla de Visby et à être transformé en gaz naturel pour le réseau de distribution de gaz de l'île.

Le fournisseur d'énergie suédois Triventus et un groupe d'agriculteurs locaux sont à l'origine de la nouvelle installation.

Contact :

Jørgen Ballermann, directeur général, Xergi, tél. +45 99 35 16 00, jba@xergi.com

Plus d'informations au sujet du projet de Gotland sur www.triventus.com