Nouvelle unité de méthanisation britannique pour le renforcement du marché

L'unité de méthanisation du producteur de légumes Staples Vegetables est en service et permettra de renforcer le développement de la production de biogaz en Grande-Bretagne.

Le 1er mars 2011, Xergi a remis à l'un des producteurs de légumes leaders en Grande-Bretagne, Staples Vegetables, une nouvelle unité de biogaz à Wrangle, près de Boston.

Cette nouvelle unité est la première des cinq unités de biogaz, subventionnée par le programme britannique WRAP - Waste Recycling Action Programme (Programme d'action de recyclage des déchets), et l'ouverture de l'unité peut entraîner le renforcement du développement du biogaz en Grande-Bretagne, estime le responsable national de Xergi en Grande-Bretagne, Colin Steel.

« Les investisseurs potentiels dans les nouvelles unités de biogaz sont prudents et veulent tout d'abord s'assurer que tout est en ordre quant aux unités. Aussi, il ne fait aucun doute que l'ouverture de cette unité peut accélérer la mise en place de nouvelles unités de biogaz en Grande-Bretagne, » explique Colin Steel tout en constatant l'attention poussée que porte le secteur du biogaz sur cette unité.

Il s'attend d'ailleurs à ce que l'unité apporte à Xergi une forte position sur le marché britannique du biogaz, porteur de nouveaux projets à venir. Selon le site internet britannique Horticulture Week, plus de 30 nouvelles unités subventionnées par l'État sont en phase de planification en Grande-Bretagne.

Les déchets se transforment en énergie et en engrais

Staples Vegetables produit des légumes pour les supermarchés. Chaque année, l'entreprise produit une quantité importante de déchets de légumes qui, jusqu'à présent, n'ont eu aucune valeur pour l'entreprise.

Cette unité permet de valoriser les déchets et d'exploiter le gaz obtenu pour produire de l'énergie sous forme de d'électricité, de chaleur et de refroidissement. L'ensilage de maïs est ajouté aux déchets de légumes et la quantité totale de biomasses à traiter annuellement dans l'unité s'élève à environ 50 000 tonnes.

La capacité de production d'électricité de l'unité de biogaz est de 1,4 MW et on s'attend à une production de plus de 11 millions de kWh d'électricité par an.

Staples Vegetables compte en exploiter une grande partie. Dans le même temps, l'électricité verte livrée au réseau correspond à la consommation annuelle d'environ 1 500 ménages. La chaleur résiduelle de la production d'électricité sera utilisée dans les bureaux de l'entreprise en hiver, mais la majeure partie sera employée au refroidissement des entrepôts. Ce processus s'effectue dans un refroidisseur à absorption qui transforme l'énergie de l'eau chaude en refroidissement.

Xergi a livrée l'unité avec les dernières technologies comprenant, entre autres, l'alimentation en biomasse dans les cuves de réacteurs ainsi que la surveillance électronique et la gestion des processus dans l'unité. Ces nouvelles technologies ont justement été à la base des subventions de WRAP.

Calendrier

Selon le gestionnaire du projet, Steffen Busk Nielsen, Xergi suit le calendrier fixé.

Les processus biologiques dans les cuves des réacteurs de l'unité de biogaz ont été démarrés en novembre 2010. En janvier, l'unité enregistrait une quantité de gaz produit suffisante pour permettre au moteur à gaz de l'unité de démarrer pour la première fois. Ainsi, la production d'électricité et de chaleur pouvait commencer. Par la suite, le refroidisseur à absorption sera mis en exploitation.

Pour en savoir plus sur l'unité, s'adresser à :

Colin Steel, Responsable national GB, tél. : +44 7795231599, cst@xergi.com