Produisez davantage de biogaz avec le X-chopper®

En Europe, de nombreuses unités de méthanisation ont besoin de pouvoir entrer plus de matière sèche dans leur méthaniseur ; dans le même temps, certaines unités cherchent des alternatives au maïs.

C'est le moment qu'a choisi Xergi pour lancer le X-chopper®. Cette technologie permet d'utiliser plusieurs types de biomasse et donc de produire plus de gaz dans les unités de méthanisation.

x-chopper 673x422px

« En Europe, on dispose de beaucoup de fumier et de paille. L'avantage du fumier et de la paille est qu'ils contiennent beaucoup de matière sèche, à l'origine du biogaz, mais qui, d'un point de vue technique, est une biomasse très difficile à utiliser. C'est pourquoi nous lançons X-chopper®, qui résout les problèmes posés par ce type de biomasse », explique Jørgen Ballermann, Directeur Général de Xergi.

Au Danemark et en France, des unités de méthanisation ont déjà acheté X-chopper® et plusieurs unités neuves sont en train d'être équipées de cette nouvelle technologie.

Selon Jørgen Ballermann, « Nous nous attendons à ce que cela permette à de nombreuses unités de méthanisation de produire plus de gaz et d’améliorer les performances financières sur l’année à venir».

Défibrer la biomasse

L'inconvénient du fumier et de la paille sont les brins de paille, qui forment une couche flottante dans le méthaniseur. Cela accroît la nécessité de brasser fortement la biomasse contenue dans le méthaniseur, ce qui engendre une augmentation du coût énergétique.

De plus, il est difficile de faire circuler la paille et le fumier dans l'unité de méthanisation en les pompant dans les tuyaux, car ils forment des agglomérats qui restent bloqués dans les pompes et les valves.

Il peut également s'avérer difficile pour les bactéries contenues dans le méthaniseur de transformer la paille en biogaz.
X-chopper® résout ces problèmes en broyant la paille, afin qu'elle puisse se mélanger à la biomasse humide. Ainsi, la paille ne surnage pas : il est plus aisé de la pomper et elle est plus facile à digérer pour les bactéries.

Une solution simple et solide

« X-chopper® est composé d'une chaîne circulant dans un cylindre. Il s'agit d'une solution simple et solide. Une unité de méthanisation danoise est équipée d'un X-chopper® depuis un an et ce dernier n'a eu aucune difficulté à broyer 8 000 tonnes de biomasse. Il n'est pas nécessaire d'effectuer un brassage supplémentaire et il n'y a pas d'élément surnageant dans le méthaniseur », explique Henrik Kjeldgaard, l'ingénieur de projet responsable de la conception du X-chopper®.

En plus de la technologie X-chopper®, Xergi a mis au point le X-hopper®, qui alimente X-chopper® en biomasse. La biomasse est ensuite acheminée depuis X-chopper® vers le module FlexFeed® de Xergi. Ce module mélange et chauffe la biomasse avant qu'elle n'alimente le méthaniseur.

De nombreux avantages pratiques

X-chopper® est conçu de manière à ce que les pièces usées, tels que la chaîne et ses maillons, puissent être facilement remplacés. En effet, 15 minutes suffisent à remplacer la chaine sans aucun outillage.

Le X-chopper® est par ailleurs facile à installer et ne nécessite pas de mise en œuvre lourde.

Un système exclusif détecte toute vibration qui serait due à la présence de corps étrangers indésirables, tels que des pierres ou pièces métalliques, afin de protéger X-chopper® de toute dégradation. Il s’agit donc en substance d’un procédé fiable et performant.

Plusieurs types de biomasse

En plus du fumier et de la paille, X-chopper® peut par exemple broyer des grains, du foin, de l'herbe, des betteraves et des déchets de légume.
Grâce à sa conception, X-chopper® est incolmatable et participe à un prétraitement efficace des fumiers pailleux comme les fumiers mous par exemple.

Pour en savoir plus sur le traitement de la biomasse

Contact :

Jørgen Ballermann, Directeur Général de Xergi, tél. 0045 9935 1600, jba@xergi.com
Guillaume Loir, Xergi France, tél. 06 50 80 54 02, gul@xergi.com