Quand la fiction devient réalité

Xergi a installé l'unité de méthanisation Brogas sur l'île suédoise de Gotland en 2013. Depuis le printemps 2014, l'unité a connu une production élevée et stable mais, en octobre, un record a été battu, avec plus de 215 000 mètres cubes de méthane mensuels.

bro gotland 673x280px

”Pendant trois mois de suite, nous avons dépassé un seuil inimaginable de production de 200 000 mètres cubes de méthane – un seuil inimaginable qui relevait, il y a encore deux ans, quasiment de la fiction. Et maintenant ce record en octobre !”

D'où ce courriel enthousiaste de Brogas à Xergi qui avait livré l'unité de méthanisation à cette entreprise de production de biogaz de l'île de Gotland en 2013.

Une garantie minimale de production accompagnait cette unité, celle-ci devant produire 5950 mètres cubes de méthane par jour – à la seule condition que l'on fournisse le digesteur en matières organiques telles que celles qui étaient prévues et que le personnel d'exploitation applique scrupuleusement les consignes de Xergi s'agissant du fonctionnement et de la maintenance.

Une production élevée et stable

”Après la période de rodage, on a décidé au printemps 2014, d'acheter un module d'alimentation et de dosage FLEXFEED® supplémentaire pour disposer d'une plus grande flexibilité en fonction des biomasses qui devaient alimenter l'unité. Depuis l'unité a fourni une production élevée et stable,” précise Jørgen Drejer Jeppesen, responsable d'exploitation et maintenance chez Xergi.

C'est ainsi que depuis avril 2014, Brogas est en mesure de produire de façon constante une plus grande quantité de gaz que les 5950 mètres cubes de méthane/jour, initialement prévus dans la garantie de production.

”Ces trois derniers mois, la production a plafonné à la moyenne de 6593 mètres cubes de méthane/jour, ce qui est presque 11 pour cents supérieurs à la garantie, et en octobre, on est passé à 7000 mètres cubes. On doit cela au fait que l'unité a été boostée, que Brogas a su s’approvisionner avec la biomasse qui convenait, a assuré une excellente exploitation en évitant tout incident, donc c'est vraiment remarquable. Nous pouvons constater que la fiction est devenue réalité" déclare un Jørgen Drejer Jeppesen heureux.

Quand la production et la commercialisation correspondent

Brogas, de la même manière, a montré une excellente maîtrise de l'équilibre entre la production et la commercialisation du gaz.

”C'est un fait que l'unité de méthanisation génère un stockage très réduit. Car si les clients pour une raison ou une autre ne peuvent pas consommer le gaz produit, alors on est obligé de le brûler détruire en torchère et ça n'est quasiment pas arrivé,” affirme Jørgen Drejer Jeppesen.

Le gaz est alors livré pour une part, à la laiterie locale Arla, et pour l'autre, à une station de BioGNV destinée aux bus et autres véhicules.

L'agrandissement dans les cartons

Brogas est tellement satisfait de l'unité de méthanisation, que l'entreprise, en ce moment, projette d'agrandir l'unité avec l’installation d’un nouveau digesteur.


Pour plus d'information

Directeur Général Jørgen Ballermann, tel : +45 99351600, jba@xergi.com