Une nouvelle unité de méthanisation pour plus d'indépendance

Le premier producteur britannique de dinde, Bernard Matthews, investit dans une unité de méthanisation, bénéfique pour la gestion des déchets et la facture d'énergie de l'entreprise. Le projet souligne la grande polyvalence de la technologie de méthanisation d'Xergi pour le traitement des déchets.

Xergi devra fournir une unité de méthanisation clé en main à Holton Renewable Power Ltd., une coentreprise appartenant à Bernard Matthews, principal producteur de dinde de Grande-Bretagne, et à Glendale Power, une société de capital risque spécialisée dans la méthanisation.

L'installation sera située à Holton, dans l'Est de l'Angleterre, à proximité du plus grand abattoir de dinde de Bernard Matthews. La production sera basée exclusivement sur les déchets de l'abattoir.

Traiter ses propres déchets

« L'unité de méthanisation permettra de convertir les déchets d'abattage en source d'énergie. Et grâce à la méthanisation, l'entreprise pourra traiter elle-même ses déchets », explique Jørgen Fink, responsable pays au service ventes internationales chez Xergi.

Jusque là, l'entreprise chargeait un prestataire extérieur du traitement de ses déchets, elle dépendait notamment de l'évolution des prix sur le marché du traitement des déchets.

Cette unité de méthanisation permettra à Bernard Matthews de traiter les boues de sa propre station d'épuration. L'entreprise renforcera ainsi son indépendance dans ce domaine.

Le biogaz sera utilisé pour la production d'électricité et d'eau chaude au profit de l'abattoir.

Des perspectives intéressantes pour le traitement des déchets

Pour Jørgen Fink, ce projet illustre les nombreuses possibilités offertes par la technologie de méthanisation d'Xergi en matière de traitement des déchets et autres ressources organiques.

« Nous avons déjà construit une installation fonctionnant parfaitement avec des déchets de légumes pour le producteur de légumes Staples Vegetables, et nous construisons actuellement une installation destinée à exploiter les déchets d'un abattoir de dinde. C'est bien la preuve que notre technologie peut contribuer à créer de la valeur à partir de déchets et résidus organiques de types très variés et dans de nombreux secteurs différents », indique-t-il.

Il prévoit de bonnes perspectives pour les entreprises générant une part importante de déchets organiques, qui pourront être traités et transformés en une ressource très intéressante pour la production de biogaz.

Nouveau concept

L'installation de Holton est basée sur le nouveau concept modulaire de Xergi. La centrale thermique offre une puissance de 499 kW. Cela permet à l'entreprise de bénéficier d'une réduction plus importante au titre de l'électricité verte selon la nouvelle tarification en vigueur au Royaume-Uni pour l'électricité produite à partir de biogaz.

Ce projet est développé en étroite collaboration entre Xergi, Glendale Power et Bernard Matthews.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Xergi A/S, Jørgen Ballermann, Directeur Général, tél. : +45 99 35 16 00, jba@xergi.com