Xergi booste la production danoise de biogaz

Trois nouvelles unités de méthanisation doivent valoriser plus d'un million de tonnes de fumier et autres biomasses. À partir de 2015, les unités seront à même de produire plus de 30 millions de mètres cubes de biométhane pour le réseau danois de distribution en gaz naturel. Xergi fournit des unités de méthanisation clés en main, favorisant au Danemark une agriculture, des transports et une industrie plus respectueuse de l'environnement.

La technologie de méthanisation de Xergi, confirmée et performante, a été, ces derniers mois, désignée pour jouer un rôle décisif dans le projet ambitieux de développement du biogaz au Danemark.

Au cours de l'été, Xergi a reçu la commande de deux nouvelles centrales du fournisseur d'énergie danois NGF-Nature Energy souhaitant par là-même contribuer substantiellement au plan danois de transition des combustibles fossiles aux énergies durables.

”NGF Nature Energy en collaboration avec des fournisseurs locaux est en train d'opérer un changement d'échelle essentiel et nécessaire dans le domaine énergétique du biométhane. Il nous faut une conception souple et performante de notre unité avec une mise en service probante dès le premier jour. Nous estimons que Xergi représente, pour nous, le partenaire idéal, c'est à dire, capable de mener à bien cette tâche".

Xergi est ainsi, avec ces deux récentes commandes sur le point de livrer, en tout, trois unités de méthanisation, ce qui va procurer à NGF Nature Energy une capacité annuelle d'injection d'environ 30 millions de mètres cubes de biométhane dans le réseau de gaz naturel danois. Les trois unités entreront en service au cours de 2015. Actuellement, environ 6 millions de mètres cubes de biométhane par an sont livrés au réseau de gaz naturel au Danemark.

”Nous sommes heureux et fiers que NGF Nature Energy ait choisi d'investir dans la technologie de méthanisation de Xergi. Cela démontre que nous avons atteint, grâce à notre détermination dans notre développement, une technologie qui s'avère aussi performante que robuste – et donc attractive pour les fournisseurs d'énergie,” déclare le Directeur Général de Xergi.

La valorisation des fumiers et autres déchets pour une industrie et des transports plus respectueux de l'environnement

Ensemble, les trois unités vont valoriser, annuellement, plus d'un million de tonnes de fumiers de porcs et bétail, litières et biodéchets industriels.

”Nous sommes experts dans la construction de centrales capables d'exploiter de nombreux types de biomasses en même temps. C'est ce qui procure aux unités de méthanisation une plus grande flexibilité à court terme mais aussi, à long terme, une plus grande sécurité dans la mesure où les centrales pourront ainsi s'assurer de l'approvisionnement nécessaire en biomasses" nous explique Michael Kjølner Hansen, Responsable commercial de Xergi pour le Danemark.

Toute une série de villes au Danemark a introduit des bus, des camion-bennes à ordure et quelques voitures de service à domicile par exemple, circulant au gaz. Ces véhicules utilisent principalement aujourd'hui le gaz naturel habituel, mais pourront exploiter une quantité croissante de biométhane à mesure que la production des trois centrales se cumulera au cours de l'année 2015.

Dans le même temps, les entreprises industrielles consommatrices de gaz, pourront rendre leur production plus respectueuse de l'environnement tout en satisfaisant à l'objectif danois selon lequel, tout recours à l'énergie à base de combustibles fossiles doit disparaitre en 2050.

Une production agricole plus durable

En outre, les unités de méthanisation produisent, en plus de ce gaz écologique, un engrais qui l'est tout autant.

”La valorisation dans les unités de méthanisation garantissent une meilleure exploitation des nutriments contenus dans les effluents d'élevage. Enfin, les substances nutritives récupérées trouvent une nouvelle vie, par exemple en recirculant, à partir des biodéchets industriels riches en matières organiques. C'est ainsi que les unités de méthanisation contribuent aussi à rendre, au Danemark, la production agricole plus écologique" explique Michael Kjølner Hansen de Xergi.

Info/contact

Directeur Général Jørgen Ballermann : jba@xergi.com
Responsable commercial au Danemark : Michael Kjølner Hansen : miha@xergi.com
Directeur exécutif France : Guillaume Loir : gul@xergi.com

Descriptif :

Toutes les trois centrales sont livrées avec les technologies de pré traitement Xergi :
• X-chopper® pour le broyage de fumier et de paille
• FlexFeed® pour le dosage, le mélange et le traitement thermique de la biomasse

NGF Nature Energy, Holsted

Biomasse : environ 400 000 tonnes de lisiers, fumiers et biodéchets industriels
Production de gaz : 13 millions de mètres cubes de biométhane par an
Avancement : Pose de la première pierre, juin 2014

NGF Nature Energy, Fionie Centrale

Biomasse : 365 000 tonnes de lisier, fumier et biodéchets industriels par an
Production de gaz : environ 10 millions de mètres cubes de biométhane par an
Avancement : Pose de la première pierre, juillet 2014

NGF Nature Energy, Fionie Nord

Biomasse : 315 000 tonnes de lisiers, fumiers et biodéchets industriels par an
Production de gaz : environ 9,5 millions de mètres cubes de biométhane par an
Avancement : Pose de la première pierre, septembre 2014