Xergi livrera la première grande installation de méthanisation après amélioration des tarifs d'injection au Danemark

La société de chauffage urbain du Jutland du Nord, Vegger Varmeværk, a fait appel à Xergi pour quadrupler la capacité de son installation de méthanisation et fournir une technologie innovante en matière de pré-traitement d'effluents d'élevage.

Xergi réalisera un quadruplement de la capacité de l'installation de méthanisation de Vegger Varmeværk dans le nord du Danemark. Xergi aura ainsi la tâche de mener à bien le premier grand projet de méthanisation au Danemark depuis que le gourvernement ait décidé en 2012 d'accroître les subventions accordées à la méthanisation.

« Après avoir mené pendant un certain nombre d'années un travail préparatoire sur un marché danois attentiste, nous sommes heureux d'avoir enfin pu lancer le premier grand projet dans ce pays. Nous espérons que la réalisation du projet à Vegger pourra contribuer à accélérer l'avancement d'une série d'autres projets danois de méthanisation sur lesquels nous travaillons à l'heure actuelle », déclare Jørgen Ballermann, Directeur Général de Xergi.

Tandis que le marché danois était peu animé, Xergi a livré toute une série d'installations de méthanisation en Grande-Bretagne, en France, en Suède et aux Etats-Unis. Cela lui a donné la possibilité de poursuivre le développement de la technologie de l'entreprise qui marquera aussi de son empreinte l'installation de méthanisation de Vegger. En effet, la livraison inclura une technologie innovante dénommée X-chopper, qui permet de produire d'importantes quantités de gaz à partir de fumiers, mélange déjections et de paille.

Le X-chopper décompose le fumier en éléments très fins. Cela permet de mieux mélanger le fumier avec le reste de la biomasse de l'installation de méthanisation, mais aussi en rendant plus facilement accessible la matière organique aux bactéries, générant ainsi une production de gaz plus élevée du fumier devant être valorisé.

A Vegger l'accord avec Xergi a été accueilli avec une grande satisfaction.
« L'installation existante est vieille de 27 ans et par conséquent vieillissante, si bien qu'une profonde rénovation paraissait indispensable. L'extension de l'installation de méthanisation est une condition essentielle, car un taux de production plus élevé améliore sa rentabilité. De plus, nos attentes sont fortes à l'égard du X-chopper, car il nous offre de nouvelles possibilités de d'alimenter l'installation avec une biomasse désormais riche en énergie », explique Tommy Trads Jensen, Président du conseil d'administration de Vegger.

La forte augmentation de la capacité de production a été l'une des conditions préalables à un accord conclu pour la fourniture de biogaz à la laiterie voisinne d'Arla Foods de Bislev. Une partie du gaz continuera à être utilisée à Vegger, qui fournit le réseau de chauffage urbain de la ville de Vegger et injecte l'électricité sur le réseau.

« Jusqu'à présent, nous avions réduit notre production en été, lorsque la ville présentait moins de besoins de chauffage. Avec le débouché vers Arla Foods, nous avons la possibilité d'exploiter toute l'année les capacités de l'installation et ainsi d'atteindre une production optimale », explique Tommy Trads Jensen, de Vegger.
En plus du X-chopper, Xergi fournira un digesteur primaire de 4 000 m3, ainsi qu'un réacteur secondaire de 3 000 m3. Le digesteur existant de 1 000 m3 continuera d'être exploité. L'installation ne se contentera pas de produire du biogaz à partir de fumier, puisqu'une grande quantité de lisier élevages environnants ainsi que des refus de production de la production de fromages d'ARLA Foods, seront également traités dans l'installation qui compte produire 4 millions de m3 de gaz par an.

Selon les prévisions, cette nouvelle tranche de l'unité de méthanisation rentrera en exploitation durant l'été 2014.


Pour plus d'informations :

Jørgen Ballermann, Directeur Général d'Xergi, tél. 99 35 16 00, jba@xergi.com