Une nouvelle commande de taille pour XERGI, gage de confiance

L'unité de méthanisation de Nature Energy Holsted sera agrandie de 50 %. Xergi avait déjà livré l'unité initiale pour NGF. L’entreprise est désormais responsable de son agrandissement.

Nature Energy Holsted IMG 3300 673x250px

Xergi a été chargée de l’extension des installations de Nature Energy Holsted de 50 pour cent. Cette unité produit de grandes quantités de biogaz et de fertilisants depuis son inauguration en 2015. C'était également Xergi qui avait été mandatée pour la construction de l'unité initiale de méthanisation.  

« Nous sommes évidemment très heureux et fiers de la commande de Nature Energy. Nous la considérons comme un gage de confiance de la part d’un client de taille sur le marché du biogaz européen. Pour nous, cette commande reflète la satisfaction pour les grandes unités de méthanisation que nous avons livrées en 2015. Par ailleurs, c’est la preuve que nous avons réussi à une réputation internationale de haut niveau dans le développement, la conception et la construction des unités de méthanisation clés en main », explique Jørgen Ballermann, le PDG de Xergi. 
 
Le projet comprend une extension de l’unité qui permettra d'augmenter la capacité de traitement de la biomasse, en particulier du fumier, de 400 000 tonnes à plus de 620 000 tonnes par an. 
 
« Cette extension est l'expression d'un fort engagement à la fois chez Nature Energy et les agriculteurs locaux  dans la transition énergétique danoise. Il ne fait aucun doute que l’extension sera positive pour les agriculteurs, Nature Energy et la société danoise », a déclaré Jørgen Ballermann. 
 
Trois nouveaux digesteurs de chacun 9 000 mètres cubes convertiront les nouvelles  biomasses en 6 millions de mètres cubes de méthane, portant ainsi l’unité à une capacité de production totale de 19 millions de mètres cubes de méthane par an. Dans le même temps, la quantité d'engrais vert que l'unité de méthanisation pourra fournir à l'agriculture augmentera. 
 
Actuellement, Xergi est également en train de construire Nature Energy Videbæk. 
 
« Le Danemark est un exemple dans son modèle de transmission énergétique » indique Guillaume LOIR, Directeur Exécutif de la filiale française. « Les quatre installations construites pour notre client NGF valoriseront à terme près de 2 millions de tonnes de biomasses chaque année permettant ainsi la production de 560GWh gaz et plus de 100.000 tonnes de CO2 évitées».