La température optimale de fonctionnement

procestemperatur

Effectuer le processus de digestion anaérobie à la température la plus élevée possible présente un réel avantage. En effet, plus la température est élevée, plus le niveau d'activité des bactéries méthanogènes présentes dans le méthaniseur est élevé lui aussi.
Cela rend la production thermophile de biogaz (entre 48 et 55°C) plus efficace, avec plus de biogaz produit pour un temps de séjour hydraulique donné.

Choix de la température au sein de l'unité de méthanisation

Une unité de méthanisation doit-elle toujours fonctionner à un régime thermophile ?
La température optimale d'une unité de méthanisation donnée dépend de la composition de la biomasse. La teneur en azote et le pH sont cruciaux pour le choix de la température optimale de fonctionnement.

Selon les recherches effectuées dans le domaine de la méthanisation, la température optimale pour les bactéries mésophiles se situe à environ 37 °C, tandis qu'elle est de 55 °C pour les bactéries thermophiles.

Un niveau élevé de production de gaz à différentes températures

Les données issues des unités de méthanisation existantes indiquent clairement qu'il existe une transition régulière entre la phase mésophile et la phase thermophile.

Cela signifie qu'il est possible d'atteindre un niveau élevé de production de biogaz quelle que soit la température, si elle est comprise entre 37 et 55 C.

Xergi a conçu et livré différents méthaniseurs fonctionnant à des températures comprises entre 37 et 55 °C.